Acis et Galatée, Haendel in Love (2016)


Cet « opéra pastoral » se situe à la croisée des genres de la cantate, du masque, de l’opéra et du futur oratorio anglais. Le livret est confié à John Gay (célèbre pour son Beggar’s Opera) et s’inspire des Métamorphoses d’Ovide.
Frédérique Chauvet et son ensemble BarokOpera sont des spécialistes de ce genre hybride qu'il faut dépoussiérer pour que les oreilles d'aujourd'hui en goûtent tout le sel.

Inspirés par Haendel, nous créons 2 nouvelles versions.

Une version festival: 5 chanteurs et 8 instrumentistes interprètent une version légère, chambriste oú les chanteurs assurent solos et choeurs.

Une version théâtre: 5 chanteurs solistes, 1 ensemble vocal, 14 instrumentistes.

Scéniquement, le parti-pris est résolument contemporain : la nature est omniprésente dans le livret mais plutôt que de recourir à une représentation réaliste, il s’agit ici d’inventer les codes et les contours d’un monde nouveau, un espace narratif qui porte l'imaginaire.

Si la trame de l’ouvrage est simple - Acis et Galatée, amoureux, sont en butte à la jalousie du terrible cyclope Polyphème -, elle n’en est pas moins essentielle. Elle autorise l’idée puissante que les tourments de l’amour (l’affection, la jalousie, la violence destructrice) trouvent leur écho dans la violence de la nature (l’éruption d’un volcan, l’éboulement de la montagne, la naissance d’un ruisseau).

L’orchestre est au diapason des émotions, évoquant la nature avec jubilation.

Extraits presse (cliquer ici)

 

 

Acis and Galatea - Tour trailer from Opera-Louise on Vimeo.

Une coproduction avec:


Een weldadige intimiteit ... een fijnzinnige uitvoering, rijk aan nuances... - Operamagazine


Plus... Tournées actuelles Photos Presse Artistes


« Retour